blog-mobile

Des écrans tactiles adaptés à vos appareils

écrans tactiles

Les écrans tactiles s’imposent de plus en plus sur le marché technologique. Maisons, boutiques, bureaux, voire écoles s’en équipent pour des tâches quotidiennes. Toutes les générations peuvent donc les utiliser. Leur design et leur côté pratique font qu’ils ont toujours du succès. Ainsi, beaucoup de personnes ont du mal à s’en priver. Mais tous ces périphériques informatiques sont-ils pareils ? Comment les choisir et pour quels types d’équipement ?

 

Les appareils à écran tactile

 

Lorsqu’on parle de moniteur tactile, l’un des premiers objets s’y attachant est le smartphone. Ce dernier est un outil essentiel pour la vie beaucoup de personnes. Ainsi, la vente de vieux téléphones se fait rare. La tablette tactile est également très utilisée. Certains de ses fonctionnements sont les mêmes que pour un téléphone portable. Beaucoup choisissent les tablettes pour la taille de leur écran, leur design et leur qualité. Par ailleurs, certains ordinateurs sont maintenant aussi dotés de ces écrans, même si clavier et souris sont toujours présents. Pour plus d’informations sur les écrans tactiles, de larges choix sont exposés sur ce site. Des appareils électroménagers à haute gamme possèdent aussi ce périphérique, comme le four, le réfrigérateur, la micro-onde, le lave-linge. Les appareils photos numériques, les GPS non plus n’y échappent pas. À part les équipements personnels, les machines publiques s’en sont munies aussi. Les DAB ou billetteries automatiques, ou encore les caisses sans caissiers. Dans le monde des jeunes et des enfants, les écrans tactiles se retrouvent sur les consoles de jeux portables ou les jeux pour enfants. Quoique peu nombreux, les téléviseurs peuvent aussi être fabriqués avec ce genre de fonctionnement.

 

Les avantages d’utiliser ce type d’écran

 

Pour une facilité d’utilisation, ce type de moniteur est le meilleur choix. Parcourir les options à l’aide du doigt ou d’un stylet est simple. Il suffit d’effleurer ou d’appuyer légèrement sur l’écran sans risque que les touches se détachent. Dans le cas d’une tablette, par exemple, la navigation ne demande pas beaucoup d’efforts. Si une personne âgée a du mal à taper un texte à l’aide des deux mains, un écran tactile lui permettra d’utiliser un seul doigt sans problème. Lorsque le stylet n’est pas nécessaire, il y a donc moins d’accessoires et cela évite les pertes. Manipuler avec un seul doigt est moins encombrant. Le choix d’un périphérique tactile repose également et surtout sur le design. Le tactile est associé à des écrans fins et plats. Même avec une gamme plus basse, la qualité de l’appareil ne se voit pas forcément par son apparence. En optant pour un objet ayant ce fonctionnement, un utilisateur opte aussi pour la rapidité. Un clavier virtuel sur ce type d’écran peut renfermer plus de caractères. Il faut juste bien observer et appuyer directement sur celui qu’on veut utiliser. Pour un ordinateur, il se peut que la manipulation d’une souris soit compliquée et demande des exercices pour s’y habituer. Pourtant, le tactile est adaptée à tout type de personne, même celles qui ont du mal avec l’utilisation d’objets électroniques. Un affichage tactile est aussi plus large qu’un écran normal pour une meilleure vision.

 

Différentes technologies des écrans tactiles

 

Les moniteurs tactiles ne sont pas tous fabriqués de la même manière. Les principales technologies sont composées de l’écran tactile résistif et celui de la technologie capacitive. Le premier est souvent utilisé pour les distributeurs automatiques de billet. Il est possible d’appuyer dessus avec un stylet ou des gants. Le concept est d’exercer un peu de pression sur la zone touchée pour que l’écran fonctionne, sans effleurer. Eau, graisse, poussière, voire rayures ne dérangent pas son fonctionnement. Le type capacitif est celui des smartphones ou tablettes. Il est plus résistant que le premier, et le multitouch lui est possible. L’usage de plusieurs doigts pour zoomer ou pour la rotation d’une image est son avantage. La pression est inutile lorsqu’on appuie dessus, mais son fonctionnement nécessite un objet conducteur de courant, comme un doigt ou un stylet. Il est donc insensible aux gants en laine ou en coton. Mais des gants conçus spécialement pour ce type de moniteur tactile sont quand même en vente. D’autres technologies sont également utilisées, comme la technologie à ondes de surface, à induction, ou à infrarouge.

 

Comment choisir son appareil ?

 

Le critère de taille est très important. Les écrans se mesurent en « pouce », l’unité de mesure internationale de la diagonale, de 2,54cm. La définition peut être prise en compte également, c’est-à-dire le nombre de pixels affichés par l’appareil. Les types de technologies utilisés peuvent définir le prix et permettre d’identifier l’écran le plus pratique. Pour les smartphones ou tablettes, tester un écran tactile grâce à des applications est possible. Le diagnostiquer en cas de problème se fait aussi. Prendre des mesures pour protéger un périphérique de ce genre est primordial. Il existe des appareils dotés d’écrans résistants à l’humidité et toutes sortes de risques. Certains appareils électroménagers en sont munis. Il vaut mieux choisir ces appareils-là, s’il est difficile de les protéger. Choisissez des moniteurs remplaçables pour que l’appareil puisse être réparé en cas de cassure.

Quitter la version mobile